Pedersoli Le Page
Calibres: .31, .36, .44
Canon: 255m, 260 mm, 260 mm
Longueur: 425mm, 430mm, 430mm
Poids: 1.1 kg, 1.1 kg, 1.04 kg

Clicker pour agrandir
standStand de tir de Saint Georges
300m:    12 cibles électroniques
50m PC: 24 cibles électroniques
50m:      18 cibles électronique
25m:        6 chariots de 5 cibles
10m:      22 cibles électroniques
PN:        12 cibles à 100m
               8 cibles à 50m

Clicker pour une visite du stand
Exercices de l'Arquebuse et de la Navigation (EAN)
Nommée Arquebuse Genève dans les compétitions de tir
Association fondée en 1474
 
Cette fonction permet de supprimer le menu de gauche pour une impression de la page courante.
Impression | 
Cette fonction permet de se connecter comme membre en entrant son nom et son numéro EAN.
Membre 

Histoire  

Histoire  

     Nouvelles
Cette fonction permet de se connecter comme membre en entrant son nom et son numéro EAN. La connexion comme membre vous permet de visualiser de nombreuses pages spécifiques aux EAN et d'accéder au forum et à vos données personnelles.
Généralités
 Calendrier des tirs
Fondation
 Billet du président
 Collège des officiers
 Musique EAN
 Histoire
  Moyen-Age
  XVIème siècle
  XVIIème siècle
  Navigation
  XVIIIème au XXIème
  Moderne
 Accès à l'hôtel
Association
 Inscription à l'Arquebuse
 Petites annonces
 Bourse EAN 2017
 Boutique
 Vie de l'Arquebuse
Sous-sections
Stand
Technique/Formation
Musées
Recherche de résultats
Résultats 2018
 P50
 P25Nouveauté
 P10
 F300
 C50
 C10
 PN
Archives
Liens
Administration
 Liste de diffusion
 Flux RSS
     Membre
Util.
Pass.

Histoire des EAN

Les Exercices
de l'Arquebuse
et de la Navigation
du XVème au
XXIème siècle

patrimoine vivant


Christophe Vuilleumier
historien
Genève, 2003




Les Exercices de l’Arquebuse et de la Navigation

Pro Deo et Patria


Relevant il y a plus de cinq siècles d’une confrérie militaire, la société dite « Exercice de l’Arquebuse » fusionna avec celle de « la Navigation » au cours du XIXème siècle pour devenir « les Exercices de l’Arquebuse et de la Navigation » (EAN). Elle demeure de nos jours active et vivante, faisant perdurer mémoire et tradition au travers de son patrimoine et de ses manifestations. Se livrant à l’art du tir, les Exercices restent auréolés d’un passé intimement lié à celui de Genève, soucieuse depuis des siècles de conserver l’une de ses figures emblématiques.

Ce souci s’est affirmé tout au long de son histoire. C’est ainsi que le 29 décembre 1817, en séance du Conseil d’Etat, monsieur le syndic Pictet, en sa qualité de seigneur-commis de l’Exercice de l’Arquebuse, priait Monsieur Broé, secrétaire de la chambre des comptes, de lui faire délivrer le mandat de 1500 florins pour les six derniers mois de cette année en faveur du noble exercice de l’Arquebuse. Il obligera son dévoué serviteur . Si le qualificatif de « noble » a aujourd’hui disparu – rappelons qu’il est toujours en usage pour la société sœur du « noble Exercice de l’Arc » – le seigneur-commis demeure une réalité, archaïsme sympathique dont le rôle rappelle l’importance pour Genève que jouèrent les Exercices de l’Arquebuse et de la Navigation.



Sélection L’Exercice de l’Arquebuse au Moyen-Age